mardi 30 janvier 2007

Je suis malade, complètement malade …


Non, je ne m’apprête pas à vous chanter une des chansons préférées de ma Maman. Serge Lama et moi, c’est de l’histoire ancienne. Je suis vraiment malade.

Je savais que ca allait finir par arriver. Depuis le début de l’hiver, pas le moindre rhume, nez qui coule, ou petite toux sèche. A Noël, j’ai attendu en vain ma traditionnelle angine, suivie normalement quelques jours plus tard par une gastro carabinée. Non, rien de rien, cette année, j’ai été gratifiée d’une santé de fer. Jusqu'à hier soir…

Oh j'admets, je l’ai bien mérité, je me suis moquée du Petit Chimiste et de sa santé de mauviette après son deuxième rhume de l’hiver. J’ai tenté le destin en me vantant à qui voulait m’entendre d'avoir échappé à l’épidémie de grippe qui a dévasté Glasgow au début du mois. Je suis sortie samedi soir portant des chaussures pas du tout de saison (mais qui allaient tellement bien avec ma robe !). Oui, je suis coupable, c ’est bien fait pour moi vraiment. Mais j’aurais préféré que ma sentence attende jusqu’à la semaine prochaine : je suis supposée partir en Allemagne demain pour le travail.

Pour l’instant, j’ai réussi à m’extirper de mon lit, me trainer a grand peine jusqu’au salon, attraper mon ordinateur et je me suis rapatriée dare-dare sous mes couvertures d’où je tape ce billet avec le peu d’énergie qu’il me reste. Apres quoi, j’ai la ferme intention d’attaquer ma quatrième sieste de la journée. Amber est contente d’avoir une copine qui dorme autant qu’elle aujourd’hui !

Heureusement je vis au pays de l’automédication et le Petit Chimiste m’a ramené une collection de pastilles, sirops et comprimés en tout genre qui, si je ne fais pas une overdose, devraient me remettre sur pied d’ici demain matin.

Sinon, comment on dit « rapatriement sanitaire » en allemand ?

3 commentaires:

Lux a dit…

Bonjour pepette
Je viens de découvrir ton blog grâce à Blue qui t'a révélée sur son site et je suis convaincu que tu vas recevoir d'autres visiteurs...
Je suis très intéressé par l'Écosse (J'ignorais que la ressource naturelle en est la pluie) et j'aime aussi assister à la capacité d'adaptation des personnes «déracinées». En tant que québécois, je me sens comme un déraciné de France, alors on est cousins lointains.
Salutations au petit chimiste (si tu l'as déjà mis au courant pour ton blog)
Je reviendrai te lire et ... écrire car je suis scripto-moteur.

Pascale Clerk a dit…

Bonjour Pépette,
Comme je l'ai indiqué sur mon blog, LemSip est un excellent remède contre la grippe. Un bon mug et au lit !

Gryphon a dit…

En allemand, ça serait "Rückführung aus gesundheitlichen Gründen". Mais attention, c'est payant ;-)