lundi 5 mars 2007

Un samedi sanglant


Oui d’accord nous sommes un peu à la traine, mais nous nous sommes enfin décidés à aller voir The Last King of Scotland ce samedi. Beaucoup a déjà été écrit sur ce film remarquable donc je ne vais pas trop en rajouter mais je dois dire que Forest Whitaker mérite sans aucun doute son Oscar ! J’ai été également impressionnée par la performance de James McAvoy, mais je suis un peu partiale ! Je suis une grande fan de McAvoy depuis que je l’ai découvert dans la série TV Shameless et je suis depuis sa carrière avec attention. J’ai même eu le « privilège » de lui servir un café il y a 2 ans quand je travaillais comme serveuse sur Byres Road. J’étais absolument star struck ce jour là mais il était accompagné de Anne Marie Duff et un autre couple et je me suis retenue de les harceler et de lui demander un autographe – un grand regret!
Pour revenir au film, je dois dire que j’ai été initialement surprise par la première heure du film plutôt indulgente avec Amin, on le trouverait presque sympathique et attachant avec sa passion décalée pour l’Ecosse. Mais très vite, le monstre se révèle… Je savais à quoi m’attendre bien sur, mais je suis sortie du film bien remuée.

Heureusement, sur le chemin du retour, une belle distraction nous attendait : le ciel était dégagé et nous avons pu admirer « the blood moon », l’éclipse de Lune. J’ai essayé de prendre des photos sans grand succès donc je dois avouer que j’ai piqué la photo qui illustre ce billet !

8 commentaires:

Pascale Clerk a dit…

Qu'as-tu pensé du dernier quart d'heure du film ? En terme de violence au cinéma, j'ai rarement vu aussi éprouvant.
J'ai osé publier une photo de l'éclipse sur mon blog mais entre les nuages et ma piètre technique, l'effet obtenu fait plutôt "nuit noire sur le XIe arrondissement de Paris". Pourtant elle était bien visible à l'oeil nu.

Pepette a dit…

En effet, le dernier quart d'heure est vraiment difficile et je suis sortie du cinéma toute tremblante. Le pire pour moi je crois, c'était la scène à l'hôpital quand Nicholas trouve Kay...
J'ai trouvé que le film n'insiste pas assez sur l'amplitude des crimes d'Amin. Quelques "incidents" ponctuels laissent deviner les exécutions des oppossants mais comme Nicholas, le public ne voit pas vraiment l'étendue de la situation. Et donc je pense que ce dernier quart d'heure était justement nécessaire pour illustrer à quel point Amin était violent, cruel, brutal et complètement fou.

frog with a blog a dit…

Moi aussi, j'étais dans le onzième mais il y avait trop de nuages au-dessus de mon bâtiment, ou était-ce dans ma tête et dans mon sang que c'était trop nuageux? Pourtant, j'ai essayé de la trouver cette lune! La prochaine fois, faudra lui dire de ne pas rougir à l'heure où les gens ont déjà trop bu...
Sinon, le dernier roi d'Ecosse, j'y vais cette semaine.

Blue a dit…

Je n'ai pas encore vu le film, Pepette. J'attends le DVD.

Pascale, la lune est l'un des objets les plus difficiles à photographier. Elle apparaît toujours plus petite dans la photo. J'ai déjà lu l'explication scientifique, mais je l'ai oubliée. ;)

Pepette a dit…

La prochaine pour nous, c'est pas avant le 21 février 2008 entre 3 et 4 heures du matin! Ca va pas aider côté "nuages dans la tête"! :)

Blue, ça m'intrigue cette histoire! Va falloir que je regarde ça...

Pascale Clerk a dit…

Pepette, je suis assez d'accord avec toi

Caroline à Londres a dit…

Tu as déjà vu James McAvoy! AH! Chanceuse!

J'ai adoré ce film, même s'il m'a mise toute à l'envers moi aussi...

Pepette a dit…

Et ouais, j'ai vu James McAvoy en chair et en os! Et j'en suis pas peu fière ! ;)
Son accent écossais est encore plus cute en vrai!