mardi 13 mars 2007

Exam nerves - the fallout

Je vous fais un petit update/complément à mon billet d'hier, plutôt que de répondre à tous les commentaires ! Merci à tous pour vos encouragements, l'exam s'est bien passé - enfin je crois! On n’aura pas les résultats avant le mois de juin mais je pense que je devrais pouvoir passer au niveau supérieur au mois d’octobre prochain. En attendant, je vais essayer de continuer à apprendre toute seule et au moins essayer de ne pas perdre mes acquis ! Je n’ai pas vraiment l’occasion de le parler ici, Blue, mais je devrais retourner en Allemagne dans les prochains mois, pour raisons professionnelles et personnelles donc ce sera une bonne opportunité pour pratiquer un peu.

Au début, j’étais un peu réticente à l’idée de me mettre à l’allemand. Comme l'a fait remarquer Pascale, je trouvais cette langue très gutturale et vraiment pas agréable à l'oreille. Et en effet, Lux et Mo, les mots à rallonge me faisaient carrément peur ! Mais c’est utile pour le boulot et mon employeur a même proposé de payer les cours. Je ne pouvais pas refuser… Et puis finalement, une fois que l’on commence à comprendre un peu cette langue, elle parait moins désagréable à l’oreille. Et tout comme frog with a blog, j’aime les déclinaisons, le fait que l’on doive réfléchir avant de former une phrase, analyser sa structure et appliquer le bon cas. Je suppose que c’est ma rigueur de scientifique qui ressort. Ca me rassure de me dire que si je suis les règles, je ne peux pas me tromper. Et qui plus est, c’est une excellente gymnastique pour ma mémoire. C’est pour ça aussi que j’aimais tellement le russe au lycée même si j’ai tout oublié faute de pratique… Déclinaisons et alphabet cyrillique – un vrai calvaire pour beaucoup mais moi, c’était ma pause Kit Kat dans un univers de chiffres, d’éléments chimiques et d’équations ! Oui, je suis une vraie geek parfois mais je m’assume!

4 commentaires:

Blue a dit…

Ah, si j'avais 10 ans de moins ici, en europe, je voudrais apprendre l'allemand, l'italien et le russe! :)

Lux a dit…

Bravo Pépette pour ta persévérance et ta volonté de poursuivre. Tu ne peux que t'enrichir au contact d'une autre langue et d'une autre culture. Je me suis rendu compte que nous avons été influencé très négativement contre l'allemand à cause de tous les films de guerre et de cruauté nazie qui inondaient notre jeunesse. Quand j'ai suivi mes cours d'allemand, c'est une femme gentille avec une voix douce qui nous enseignait et l'allemand sonnait harmonieux et musical.
Tu dis que tu aimes les déclinaisons. Moi aussi et j'aime aussi la structure de la phrase qui est organisée comme en latin: sujet, complément et verbe à la fin.
Si tu veux stimuler ton cerveau avec une langue dépaysante, essaie le japonais. Là on nage plus dans l'inconnu. Ex.: watakushiwa anatawo skidesu (je t'aime). Quoique le russe ça ne devait pas être facile non plus!
Il paraît que plus on apprend de langues, plus ç'est facile d'en apprendr d'autres.
Alors... vas-y.

Pepette a dit…

J'ai un copain qui apprenait le japonais et ca m'avait vraiment pas l'air facile - plus difficile que le russe en tout cas!
Pour l'instant, je vais essayer d'approfondir un peu mon allemand et attendre un peu avant de me lancer dans une autre langue. Qui court deux lièvres à la fois n'en prend aucun! :)

Lux a dit…

Exact!
Un tien vaut mieux que deux tu l'auras ;)