lundi 12 mars 2007

Exam nerves

L’apprentissage d’une langue étrangère devrait bientôt devenir obligatoire dans les écoles primaires anglaises. Les jeunes enfants apprennent plus vite et plus facilement les langues. Ca, je n’en ai aucun doute, je n’ai qu’à voir les enfants de mes couples de copains « mixtes », qui jonglent allègrement entre l’anglais et le français ! Et je me rends compte maintenant qu’il m’était relativement facile d’apprendre l’anglais et l’espagnol quand j’étais au collège ; même le russe, plus tard au lycée, ça s’était passé sans gros traumatisme. Mais l’allemand quand on approche de la trentaine, c’est un peu plus challenging !

En effet, depuis le mois d’octobre, je suis des cours du soir pour apprendre la langue de Goethe. Comme un troupeau d’éléphants, on avance au rythme du plus lent - un papi de 75 ans, très gentil mais un peu sourd d’oreille et plus très attentif - donc nos progrès ne sont pas très rapides. Mais finalement, ce n’est pas plus mal car cela me donne le temps de digérer cette nouvelle langue. Et aujourd’hui, c’est notre dernière leçon et notre final exam ! J’ai fini de réviser frénétiquement mes verbes irréguliers mais je m’embrouille encore avec mes der, die, das … Contrairement à mes condisciples, j’accepte sans sourciller le fait que des objets inanimés aient un genre. Mais pourquoi est ce que LE mur DU garage devient LA mur de LA garage en allemand ? Ca n’a pas de bon sens…

Si seulement, je pouvais avoir 7 ans de nouveau et toutes mes neurones !

5 commentaires:

Lux a dit…

Ausgetseischnet!
Tu es multi-polyglotte alors. C'est vrai que l'allemand est assez pénible avec l'habitude de coller les mots ensemble. Ça prend une bonne oreille (même deux). J'ai appris l'allemand durant un an (8 heures par semaine) en 1970. Je pouvais m'exprimer en voyage et lire les menus et des textes. Mais... mon problème commençait quand les allemands répondaient à mes questions. Ils parlent aussi vite que moi en français !!!
C'est vrai que les enfants apprennent + vite. En allemagne, les enfants, ils sont hauts comme trois pommes et ils parlent couramment l'allemand(Hihihi).
Bonne persévérance Pépette et n'oublie pas, apprendre du nouveau, ça stimule le cerveau et c'est super contre l'Alzeimer ;)

Blue a dit…

Pepette, je t'admire de t'attaquer à cette langue! J'aimerais bien l'apprendre moi-même pour de vrai, mais quand je suivais des cours au Québec, mes efforts étaient assez vains. Personne ne parle cette langue chez nous, alors j'ai tout oublié ou presque.

Les Européens sont bien chanceux, je trouve. As-tu l'occasion de le parler un peu en Écosse?

Pascale Clerk a dit…

J'ai fait allemand deuxième langue, et j'ai toujours eu du mal à assimiler les déclinaisons. Il me reste quelques notions, qui me reviennent lorsque j'entends parler allemand. J'aime bien cette langue, même si les Français la trouvent trop gutturale.

frog with a blog a dit…

L'allemand, c'est fascinant, j'adore les déclinaisons et le fait qu'il faille réfléchir dès que tu essaies de former une phrase. Je suis persuadé que plus tu apprends l'allemand plus tu retardes le processus de sénilité. Donc bravo à Pépette mais surtout bravo au Papi de 75 ans.

Mo a dit…

Bonne chance dans ton examen. J'ai fait plusieurs années d'allemand à l'école. Pour moi, c'est une langue un peu maladroite - tout ces mots qui n'en finissent pas! Le français est une langue beaucoup plus joli.