jeudi 5 mars 2009

Seeing the world

J'ai honte d'admettre qu'il m'a fallu presque 4 semaines avant de sortir avec les bébés. Les toutes premières semaines, ils tétaient toutes les 3 heures, non négociable puisqu'il fallait absolument qu'ils prennent du poids (la police, pardon, la pédiatre nous avait à l'oeil) . Et comme ils tétaient rarement en même temps, une fois que j'avais fini la tétée, le renvoi et changer leur couche, il nous restait en gros une demie heure avant la prochaine tétée!
Mais un samedi alors que j'étais sur le point de péter les plombs (j'étais en train de menacer le Petit Chimiste d'annuler Noël), il a décidé que enough was enough et qu'il était temps de prendre notre courage à deux mains. On a jeté les garçons dans leur poussette sous une pile monstrueuse de couvertures et on est partis pour une balade de deux heures - on a raté une tétée mais ne dites rien à la police ...
Depuis, nous sommes instoppables. Je sors les garçons presque tous les jours - à moins qu'il pleuve des trombes d'eau ou que les trottoirs soient complètement verglassés (mon quartier n'est pas prioritaire pour le salage des trottoirs les jours de grand froid). Je pense que d'ici pas longtemps, ils auront vu tous les parcs de Glasgow. Enfin "vu" est un bien grand mot puisque la plupart du temps, ils dorment à poings fermés! On prend des photos partout où on va et quand je les regarde, ça me fait penser au père d'Amélie qui recevait des photos de son nain de jardin des quatre coinds du monde ! Nous c'est plutôt, 'la poussette à Pollok Park", "la poussette aux Botanic Gardens", "la poussette à Mugdock Country Park" ...
Mais la plus grande aventure sera quand on ira en France - une véritable opération militaire en perspective!

Vous voyez ce que je veux dire ?
" La poussette à Pollok Park" !

I am ashamed to admit that it took me 4 weeks to build up the courage to go out with the babies. In the early weeks, they had to be fed every 3 hours on the dot to make sure they would put on enough weight, and most of the time not feeding at the same time, so by the time they were both fed, burped, changed and ready to go, there was only half an hour left before the next feed! But one Saturday, as I was just about to lose my sanity (I was talking about cancelling Christmas!), the Wee Chemist decided that enough was enough and we had to bite the bullet. We bundled the boys in their buggy under a ridiculous number of blankets and went off on a 2 hours expedition ! Since then, there's been no stopping us ! I am out practically everyday with them - weather permitting of course and it IS the coldest winter in twenty years - and we have been taking them to so many places already that I fear we'll be running out of Glasgow parks they haven't seen very soon. Mind you, when I say 'seen' they don't actually see much since they are asleep most of the time. As very proud parents, we are taking pictures of all the places we go with them and we now have a silly number of pictures of the boys in their buggy. Well actually, of the buggy because most of the time, you can't see them under all the blankets. It does remind me of Amelie when her dad receives photos of his garden gnome in all those exotic places, it's a bit like that with the boys : 'the buggy in Pollok Park', 'the buggy at the Botanic Gardens',' the buggy at Mugdock Country Park' ....But the biggest adventure is yet to come when we finally go and visit friends and relatives in France. Now, that will have to be planned like a full scale military operation !

Awake for once


Who is who ? Take a bet !!!

7 commentaires:

Caroline a dit…

Le premier en haut est Liam, le second est Noah, right? :)

J'adore ton humour et ton concept de photo! Et je pense que tu as bien fait de désobéir à la police... ;) En fait, c'est étonnant que tu aies tenu 4 semaines de ce rythme infernal avant de t'aérer!

Pascale Clerk a dit…

L'Ecosse est très "breastfeeding friendly" (à la Burrell Collection ils ont un autocollant "Breastfeeding welcome")et je suis sûre que tu pourrais allaiter discrètement à l'extérieur. Je l'ai fait dans des restaurants et dans des parcs à Paris, il est vrai l'été.

Ce qui me manquait le plus c'est de ne pas pouvoir sortir seule pour m'aérer. L'allaitement est un "fil à la patte", au contraire du biberon que l'on peut déléguer ! Félicitations en tout cas pour ton courage avec deux bébés.

Fabienne a dit…

Ils sont trop craquants avec leur petit bonnet!

Pepette a dit…

Caroline: tu es trop forte ! Pour ce qui est de m'aérer, je te rassure, je n'ai pas passé 4 semaines enfermée, je serais devenue folle. Une fois les petits bouts couchés, je les laissais sous la surveillance de leur papa et je sortais faire un tour histoire de ne pas moisir ...

Pascale: je n'allaite plus (billet à suivre!) et c'est vrai que ça me rend un peu de liberté. J'en profite quand ma mère est là pour me faire du 'me time'. Trop rare ...

Fabienne: merci :) Un cadeau de leur grand mère ...

VIRG.. a dit…

Ils sont vraiment adorables.... me donerait presque envie de recommencer!! Se promener avec une double poussette doit pas etre facile partout ?

Pepette a dit…

Effectivement la poussette double c'est pas toujours facile! Il y a quelques magasins qui sont devenus inaccessibles (genre mon corner shop) et évidemment, j'oublie le bus - heureusement j'ai une gare pas loin donc je prends le train à la place. Certains restaus ou cafés sont aussi devenus un 'no no' quand les tables sont trop serrées. Mais on se débrouille, soit avec les sièges autos ou les poches kangourous... On s'adapte :)

Mathilde a dit…

Oh my God, your sons are just too cute for words!!